mercredi 27 juillet 2011

Abandon

On m'a dit
c'était un soir
On m'a dit
le mois de Mai
Mais rien ne vient
que cette lampe qui m'éblouit
J'ai revu
le chemin de fer
J'ai revu
le portail en fer
Mais rien ne vient
ni l'escalier ni la rampe
On m'a dit
le petit garçon
On m'a chanté
une chanson
que parait-il on chantait
On m'a dit
qu'elle n'avait rien dit
juste laissé
passer l'orage
et qu'elle l'avait
juste
laissé
On m'a dit
le grand dortoir
et les enfants de mon âge
On m'a dit
On m'a dit
Mais rien ne vient
que cette lampe
qui m'éblouit
et qu’on éteint.

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire